Dacia Logan 2 : le « low cost » monte en gamme

Deuxième génération pour celle qui a inventé la voiture à bas prix – mais de qualité – avec une réelle montée en gamme.

Nouvelle génération pour la Dacia Logan/Sandero qui restera fidèle à sa vocation : low cost de qualité.Nouvelle génération pour la Dacia Logan/Sandero qui restera fidèle à sa vocation : low cost de qualité.

Née il y a déjà huit années et pas destinée dans son positionnement et ses prestations à être commercialisée en Europe occidentale, la Logan ainsi que sa déclinaison à hayon Sandero, apparue quatre ans après, laissent la place à leur deuxième génération, basée sur la plate-forme « à tout faire » des plus récents SUV Duster et monospace Lodgy. Notez qu’au passage, la version break MCV de la Logan disparaît du catalogue au profit de la récente Lodgy et de sa version utilitaire Dokker. En tout état de cause, le succès de la première génération de Logan n’est plus à démontrer en Europe (400 000 ventes cumulées en France) comme dans les pays émergents – Afrique du Nord (2 usines au Maroc), Amérique latine, Russie, Europe orientale, Inde, etc. – où elle porte indifféremment le badge de Dacia, Renault, Lada ou même Nissan ou Mahindra.

Plus de liberté pour le design

Pour cette deuxième génération, la recherche d’une production à bas coût est toujours d’usage, mais, comme pour les deux récentes Duster et Lodgy, les designers ont eu plus de liberté pour dessiner les larges panneaux de tôles embouties. Finis les profils de caisse plats et sans grâce, vive les galbes et autres passages de roues proéminents laissant entendre que le dynamisme et l’élégance peuvent aller de pair avec les économies de fabrication. Même remarque pour la face avant qui adopte le regard plus agressif de la Duster et une face arrière toute en rondeurs, infiniment plus « sexy » que le hayon plat précédent.

Habitacle valorisant

À l’intérieur, la planche de bord se permet quelques fantaisies avec des courbes en biseau, un écran multimédia intégré, des compteurs et aérateurs cerclés de plastique chromé. Un habitacle déjà validé et apprécié sur les deux grandes soeurs Duster et Lodgy dont on appréciait déjà la qualité de fabrication et d’assemblage sans être trop regardant sur l’aspect des plastiques et autres équipements de bord qui ne peuvent être, par essence, haut de gamme.

Un nouveau 3 cylindres essence 90 ch

Restait alors à travailler sur les motorisations et sur l’insonorisation. Sur ce dernier point, il faudra attendre les essais prévus après le Mondial de l’auto en octobre – ainsi que les prix, dimensions et caractéristiques techniques révélés à cette date – pour compléter cette présentation. On sait en revanche que l’on retrouvera sous le capot avant le 1.5 dCi de 75 ch et 90 ch et, en essence, le 1.2 l de 75 ch ainsi que le tout nouveau 3 cylindres 0.9 l TCe en 90 ch de la Renault Clio IV. La commercialisation devrait débuter en décembre prochain.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.0/5 (2 votes cast)
Dacia Logan 2 : le "low cost" monte en gamme, 5.0 out of 5 based on 2 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *